Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 14:29
Bobine du lundi 9 mai, 20 h 15 : Soleil de plomb.

SOLEIL DE PLOMB

2015 V.O.S.T.

Film croate, serbe, slovène

de Dalibor Matanic
Avec Tihana Lazovic, Goran Markkovic..
Durée : 2h 03 mn


Soleil de Plomb met en lumière trois histoires d’amour, à travers trois décennies consécutives, ( 1991- 2001- 2011) dans deux villages voisins des Balkans, marqués par une longue histoire de haine inter-ethnique.
Trois histoires d'amour sont ici réunies en un conte classique sur l'amour interdit. Le film a remporté le Prix du Jury dans la collection Un Certain Regard à Cannes en 2015.
Soleil de plomb est la première partie de ce qui sera une "Trilogie du Soleil" pour Dalibor Matanic. Dans son prochain film, L'Aurore, le réalisateur entend à nouveau interroger la complexité des rapports humains.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 14:27
Bobine du mardi 17 mai, 20 h 15 : Mékong stories.

MEKONG STORIES

2015 V.O.S.T.
Film vietnamien, français, allemand, néerlandais de
Phan Dang Di
Avec Do Thi Han Yen, Le Cong Hoang..
Durée: 1h 42 mn

Saïgon, début des années 2000. Vu est apprenti photographe, Thang vit de petits trafics et Van rêve de devenir danseuse. Réunis par le tumulte de la ville, ils vont devoir affronter la réalité d’un pays en pleine mutation.
L'intrigue du film se déroule au Vietnam entre la fin des années 90 et le début du nouveau millénaire. Une période très particulière pour le cinéaste qui se rappelle de l'année 1994 où le président Clinton venait de lever l’embargo contre le Vietnam, 19 ans après la guerre. Le pays tenu à l’écart du monde occidental s' ouvrait et découvrait les nombreuses opportunités qui s’offraient à lui. Le metteur en scène se rappelle : "De nombreux étrangers, taïwanais, japonais ou coréens, sont arrivés pour ouvrir de nouvelles usines où ils recrutaient une main d’oeuvre venue de la campagne. Dans les villes, la jeunesse avait aussi plus de choix. La société de consommation était en train de naître à Hanoi et Saïgon.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 14:24
Bobine du lundi 23 mai , 20 h 15 : Dégradé.

DÉGRADÉ

2015 V.O.S.T.
Film français, palestinien, qatarien de
A. Nasser et T. Nasser
Avec H. Abbass,V. Balitska…
Durée: 1h 23 mn

Une famille mafieuse a volé le lion du zoo de Gaza et le Hamas décide de lui régler son compte ! Prises au piège par l'affrontement armé, treize femmes se retrouvent coincées dans le petit salon de coiffure de Christine. Ce lieu de détente devenu survolté le temps d'un après-midi va voir se confronter des personnalités étonnantes et hautes en couleur, de tous âges et de toutes catégories sociales...
Dégradé est inspiré d'un fait divers survenu en 2007 : le vol du lion a servi de prétexte à une intervention militaire du gouvernement du Hamas qui s'est terminée dans un bain de sang. A partir de cette histoire tragique qui témoigne du contexte irrationnel de la vie à Gaza, A. Nasser et T. Nasser ont imaginé le salon de coiffure en face du lieu d'affrontement entre les militaires et la famille, dans lequel une douzaine de femmes se retrouvent coincées.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
17 avril 2016 7 17 /04 /avril /2016 14:21
Bobine du mardi 31 mai, 20 h 15 : Mandarines.

MANDARINES

2013 V.O.S.T.
Film estonien, géorgien de Zaza Urushadze
Avec Lembit Ulfsak, El
mo Nüganen, Misha Meskhi…
Durée: 1h 27 mn

Le film revient sur un épisode douloureux de l’histoire géorgienne. Nous sommes en 1992, l’URSS s’est effondrée. Au sein de la Géorgie nouvellement indépendante, les Abkhazes ont pris les armes pour faire sécession. Des Estoniens, installés là depuis cent cinquante ans, se retrouvent otages de la situation. Beaucoup fuient. Dans le village déserté qui sert de décor au film, il n’en reste plus que deux : Markus, resté pour pouvoir faire sa récolte de mandarines, et Ivo, un menuisier. Le hasard des circonstances va amener celui-ci à recueillir deux soldats blessés, deux ennemis entre lesquels il va devoir jouer le médiateur.
Mandarines est une coproduction géorgio-estonienne. Le film sort le 6 avril en France, en partenariat avec Courrier international. Réalisateur géorgien, acteurs estoniens, guerre d’Abkhazie en toile de fond: cette jolie fable humaniste s’efforce de panser les plaies d’un passé douloureux.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 16:35
Mardi 1er mars 2016, 20 h 15 : Joe Hill

Joe Hill

2015 V.O.S.T.
Version restaurée du film américano-suédois de
Bo Widerberg (1971)
Avec T.Berggren, A.Schmidt
Durée : 1 h 57 mn

En 1902, deux immigrants suédois, Joel et Paul Hillstrom, arrivent aux Etats-Unis. Ils doivent faire face aux amères réalités, une langue nouvelle et l'effroyable pauvreté qui règne dans les quartiers de l'East Side à New-York. Paul quitte la ville, Joel y reste, amoureux d'une jeune Italienne. Mais l'aventure est de courte durée. Rien ne le retenant à New-York, Joel, devenu Joe Hill, se met en route vers l'Ouest pour retrouver son frère.

On croirait entendre la voix de Pete Seeger (1919-2014) dans cette chanson contestataire qu’entonne le comédien Thommy Berggren dans le film. Cette «protest song» a été écrite par le vrai Joe Hill (1879-1915), poète et militant syndical… Joe Hill a inspiré tous les grands musiciens de la «protest song» américaine de Woody Guthrie à Bob Dylan, en passant par Joan Baez. Prix spécial du jury à Cannes en 1971, invisible depuis, le film reste totalement mythique pour ceux qui eurent la chance de le voir alors.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 16:32
Lundi 7 mars 2016, 20 h 15 : No Land's Song

No Land's Song

2014 V.O.S.T.
Documentaire iranien, français, allemand de
Ayat Najafi
Avec Imed Alibi, Elise Caron
Durée : 1 h 31 mn

Journée mondiale des femmes avec le CIDFF.

En Iran, depuis la révolution de 1979, les femmes n’ont plus le droit de chanter en public, tout au moins en solo et devant des hommes…Défiant la censure, Sara Najafi, jeune compositrice iranienne, tente d’y organiser un concert officiel pour des chanteuses solistes.
C’était en 2009. Une année de révolte en Iran. La rue est en ébullition contre les autorités après l'élection tronquée du président M. Ahmadinejad. Un mouvement vite retombé car durement réprimé. Mais Sara, elle, a gardé son idée en tête et l’a fait mûrir pendant trois ans jusqu’à faire naître un projet à la fois simple et complexe: organiser un concert officiel pour femmes solistes( Iraniennes mais aussi deux Françaises et une Tunisienne). Le tout filmé par son frère Ayat Najafi pour en faire ce documentaire.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 16:29
Mardi 15 mars 2016, 20 h 15 : La terre et l'ombre

La terre et l'ombre

2016 V.O.S.T.
Film colombien de
César Acevedo
Avec H. Leal, H. Ruiz
Durée : 1 h 37 mn

Alfonso est un vieux paysan qui revient au pays pour se porter au chevet de son fils malade. Il retrouve son ancienne maison, où vivent encore celle qui fut sa femme, sa belle-fille et son petit-fils. Il découvre un paysage apocalyptique. Le foyer est cerné par d'immenses plantations de cannes à sucre dont l’exploitation provoque une pluie de cendres continue. 17 ans après avoir abandonné les siens, Alfonso va tenter de retrouver sa place et de sauver sa famille.

Chez le jeune réalisateur C.Acevedo, la splendeur de la photographie et la majesté de la mise en scène, toujours impressionnante, résonnent d’autant plus que les mots murmurés à l’écran sont rares. Film sur le combat et la rédemption, l’atavisme et l’enracinement farouche à la terre, "La terre et l'ombre" donne l’occasion au cinéaste d’engager un point de vue enflammé, qui prend tout son sens dans son magnifique final apocalyptique.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 16:26
Bobine du lundi 21 mars 2016, 20 h 15 : Les innocentes
Les innocentes
2016
Film français, polonais
d' Anne Fontaine
Avec L.de Laâge, V.Macaigne
Durée : 1 h 55 mn

Pologne, décembre 1945. Une jeune interne de la Croix-Rouge chargée de soigner les rescapés français avant leur rapatriement, est appelée au secours par une religieuse polonaise. D’abord réticente, Mathilde accepte de la suivre dans son couvent où trente Bénédictines vivent coupées du monde. Elle découvre que plusieurs d’entre elles, tombées enceintes dans des circonstances dramatiques, sont sur le point d’accoucher.

Lou de Laâge trouve dans ce film son premier rôle d'adulte via le personnage de la jeune interne de la Croix-Rouge. Pour la réalisatrice « L’important était que l’on ressente le questionnement métaphysique qui traverse et modifie le personnage. Comment comprendre le sens de la vie dans un tel chaos ? Comment survivre à la violence ? Que penser de leur foi, qui semble survivre à une épreuve aussi douloureuse ?"

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 16:21
Bobine du mardi 29 mars 2016, 20 h 15: un jour avec, un jour sans

Un jour avec, un jour sans
2016 V.O.S.T.
Film sud-coréen de

Sang-soo Hong
Avec J. Jeong, K. Min-Hee
Durée : 2 h

Le réalisateur Ham Cheonsoo arrive un jour trop tôt dans la ville de Suwon, où il a été invité à parler de son oeuvre. Il profite de cette journée d’attente pour visiter un palais de la ville. Il y rencontre une artiste locale avec laquelle il va discuter, dîner, boire…

Pour son dix-septième long-métrage, H. Sang-soo continue d'explorer des thèmes qui lui sont chers comme la rencontre amoureuse entre deux artistes, la découverte de l'autre et les relations conflictuelles. Son cinéma continue de séduire les festivals depuis le début de sa carrière au milieu des années 1990, avec "Le jour où le cochon est tombé dans le puits"."Un jour avec, un jour sans" ne fait donc pas exception, puisqu'il a déjà obtenu de nombreuses récompenses, dont le Léopard d'Or et le Prix d'interprétation masculine au Festival de Locarno 2015.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 15:05
Bobine du mardi 2 février 2015, 20 h 15: Béliers

Béliers

V.O.S.T. 2015

Film islandais de
Grímur Hákonarson
Avec S. Sigurjónsson,
T. Júlíusson
Durée: 1 h 32 mn

Le film a obtenu le prix «Un Certain Regard_» au Festival de Cannes 2015

En Islande, dans un petit village isolé, Gummi et Kiddi, deux frères éleveurs de moutons, vivent comme des voisins mais ne se parlent plus depuis une quarantaine d'années. Une vieille brouille sépare en effet les frères, qui remportent tous les prix de la région, grâce un élevage familial qu'ils se partagent depuis toujours. Mais tout est bouleversé quand une maladie frappe le troupeau de Kiddi.
Grímur Hákonarson, qui a grandi en milieu rural islandais, s'est inspiré de son propre vécu et des gens qu'il a connus pour mettre en scène ce film : "Mes deux parents ont été élevés à la campagne et j’y ai passé la majorité de mes vacances d’été, pour y vivre et y travailler, jusqu’à mes dix-sept ans. De ce fait, j’ai développé un goût pour les récits, les personnages et les paysages ruraux d’Islande. Dans les sublimes paysages de l’île de feu et de glace, le réalisateur nous offre une chronique familiale rude et froide, à l’image de ces grandes étendues enneigées qui entourent les bergeries. Mais au-delà du drame fraternel, le film esquisse le quotidien de ces villages reculés, où la solitude est omniprésente dans ces chaumières, où l’on vit et l’on meurt au même endroit sans jamais avoir cherché à le quitter. Sauf que le cinéaste porte un regard bienveillant sur ce microcosme rural, sur ces êtres qui sacrifient tout pour leur bétail et qui donnent tant d'amour à leurs animaux. Le pari réussi de Grímur Hákonarson consiste à montrer une réalité difficile (l'abattage des animaux, le désespoir des fermiers...) sous un jour plaisant.

Repost 0
Published by cinenlib
commenter cet article

Recherche

Catégories

Liens